spontus.fr

Où et comment déclarer sa pension de retraite ?

Les pensions de retraite que vous percevez sont fiscalisées et doivent être déclarées auprès du service des impôts chaque année. Ladite déclaration se fait en ligne – sauf pour ceux ne disposant pas de la connexion internet – à partir du formulaire classique n°2042.

Coffee, Drink, Coffee Pot, Cup

Le remplissage du formulaire

Vous vous rendez à la section « pensions, retraites, rentes » et remplissez les lignes 1 AS à 1 DS. Toutes les pensions de retraite y seront mentionnées, qu’il s’agisse de celles perçues via les retraites obligatoires que les rentes viagères issues de la souscription volontaire à un produit d’épargne par capitalisation. À noter également que les sorties en capital sont imposées de même que les plus-values et que le montant débloqué doit être déclaré.

Attention, car les pensions de source étrangère sont également à déclarer auprès de l’administration fiscale et mentionnées dans les lignes 1 AM à 1DM. Il en est de même pour les pensions de préretraite, dont la déclaration se fait au niveau des lignes 1AP à 1DP.

Pour le cas du formulaire n°2561 TER : cet imprimé est émis dans le cas de la détention d’un Plan d’épargne retraite PER et ce, par l’entreprise gestionnaire dudit plan. C’est sur la base de ce formulaire que les montants à déclarer seront reportés sur l’imprimé classique 2042.

 

Les deux régimes fiscaux pour les rentes viagères

Le régime fiscal n’est pas le même si vous percevez des rentes viagères issues d’un produit d’épargne supplémentaire (c’est-à-dire autre que les pensions obligatoires issues de la retraite de base et de la retraite complémentaire). On distingue le régime des rentes viagères à titre gratuit et le régime des rentes viagères à titre onéreux. Dans les deux cas, vous profitez d’un abattement qui viendra amoindrir le montant de votre imposition.

 

Déclaration des pensions de retraite et prélèvement à la source

Vous partez à la retraite : vous quittez la vie active, ce qui veut dire que si vos revenus provenaient de votre salaire avant cette échéance, ils se transformeront désormais en pension de retraite. Le même taux de prélèvement s’applique et peut cependant faire l’objet d’un ajustement vers l’automne.

 

Rappel sur la réalisation de la déclaration en ligne

Vous recevez un mail de l’administration fiscale selon lequel « la session est ouverte » : c’est à partir de ce moment-là que vous pouvez donc effectuer votre déclaration via internet et ce, sur le site impôts.gouv.fr sur lequel vous avez préalablement créé votre espace personnel. Pour la connexion, vous aurez besoin de votre numéro fiscal à 13 chiffres (celui-ci est mentionné sur votre avis d’imposition). Il suffit ainsi de vous connecter avec vos identifiants et votre mot de passe, puis de cliquer sur « accéder à la déclaration en ligne ».

À noter que le formulaire est prérempli suivant les données entrées lors de la dernière déclaration. Si aucun changement n’a été opéré, vous pouvez simplement effectuer une vérification rapide et valider. En revanche, si vous passez à la retraite, plusieurs changements s’opèrent, au niveau de la nature de la somme à déclarer (puisque vous ne percevez plus de salaire ni de traitement, mais plutôt des pensions et des rentes éventuelles). Il en est de même en ce qui concerne les montants.

Pour rappel, tous les revenus doivent être déclarés : salaires et traitement ou pensions et retraites, revenu de capitaux mobiliers (qui proviennent des placements financiers tels que les contrats de capitalisation et l’assurance-vie), les revenus fonciers (qui proviennent d’un investissement locatif immobilier), les bénéfices industriels et commerciaux, les bénéfices non commerciaux, les bénéfices agricoles, etc. À noter également qu’il est tout à fait possible d’optimiser sa fiscalité et donc de payer moins d’impôt, de différentes manières.

Blog Finance

  1. 14 Juin 2022Quand dois-je envisager d'investir en bourse ?729
  2. 12 Avril 2022Lydia, l'application mobile qui permet le paiement instantané1490